Apprendre le japonais

LA SEMAINE JAPON ! 02 # Comment apprendre les kanji ?

C’est la belle vie, aux pays des kanji.

Précédemment dans la semaine Japon

Apprendre en se contant une histoire

Tous les mots racontent une histoire. Avec les kanji, on a, en plus, le dessin du caractère, et ce qu’il nous évoque. Exemples : 木  : き, ki = arbre.  On imagine le tronc d’un arbre, avec ses branches.

: もり, mori = forêt, bois. Quand on a appris 木, c’est facile d’apprendre 森 : 3 arbres, c’est la forêt !!

傘 :  かさ, kasa = parapluie. Comment ne pas penser à un parapluie ? On a même, sous le parapluie, des personnes qui s’abritent, sûrement des lovers, owi.

  : やま, yama = montagne. Pareil, tu vois la montagne, là, obligé !

L’un des kanji les plus simples à retenir, c’est lui :   : いち, ichi = 1. J’avais, à l’époque, acheté l’édition 4, avec les 1945 caractères officiels.

Depuis, le gouvernement nippon s’est dit que quelques kanji de plus ne feraient pas de mal ; la dernière édition comporte, ainsi, 2141 caractères !

Kanji to kana édition 4

Apprendre avec un dico ?

Dico oblige, le Kanji to kana ne propose aucune segmentation en chapitre. Pas de regroupement de listes de kanji non plus. C’est à nous de créer notre cours, de construire ses leçons. Auto-discipline forever. Les kanji se présentent avec leur tracé, leur(s) prononciation(s) et quelques mots de vocabulaire. C’est donc plus qu’un simple dictionnaire. Je n’ai pas acheté d’autres livres pour apprendre les kanji.

Au début, tout de même, j’étais ambitieuse. J’apprenais les kanji à la suite (en commençant par le fameux |ichi = 1] ; faut dire qu’il motive, celui-là). Erreur fatale. Ne fais pas like me. Tu es vite découragé lorsque tu tombe sur des kanji plus compliqués, et/ou plus abstraits.

Mieux vaut commencer par apprendre un champ lexical qu’on utilisera tout de suite : le vocabulaire de la maison, la nourriture, les transports etc. Avec mon système « au fil du kanji », j’ai appris le mot « étagère » [本棚 ; ほんだな ; hondana] super tard ! Alors que je savais dire 軒 [のき ; noki ; auvent] !!

A noter qu’il existe d’autres livres avec des leçons déjà construites, et le nombre de kanji à apprendre par jour, et le vocabulaire du quotidien qui va avec etc.

L’affaire du Kokujin

Une chose m’a surprise, cependant. Dans la 4e édition de ce fameux Kanji to Kana, p96, kanji 206 : 黒 コク [KOKU] くろ(い)[kuro(i)] = noir

Le précieux livre présente quelques mots de vocabulaire, dont le désormais célèbre 黒人 [KOKUJIN ; (personne) Noire] [JIN = personne, être humain]. Comme traduction de 黒人, le livre propose « noir, nègre ». … Sérieux.

Extrait du Kanji to Kana 4e édition; photo Mikki Forever
Kanji to Kana éd. 4. Extrait.

Pour (une personne) Blanche, on a : 白い ハク[HAKU] ビャク[BYAKU] しろ(い)[shiro(i)] = blanc 白人  [HAKUJIN ; (personne) Blanche]. Comme traduction, le livre donne : blanc, race blanche. Rappel important : il n’y a pas de race, où alors il n’y en a qu’une, la race humaine.

Je reste bloquée sur « nègre ». Pourquoi l’avoir accolé à « noir » ?  Des chercheurs, des linguistes, des universitaires ont bossé sur ce livre (4e édition !!), et PERSONNE ne s’est dit : « « nègre » c’est raciste ». Non, les gens ont signé en mode feel good, nice baby. Je leur ai envoyé un mail pour marquer mon étonnement.

Dans les dictionnaires, on a bien la définition des définitions séparées.

Noir-e

Relatif aux Noirs

Larousse.fr

Le même Larousse précise que le terme « nègre » est injurieux et raciste. Les responsables du Kanji to Kana l’ignoraient-ils ? Ils ont laissé l’insulte 4 éditions durant.

Je décide de leur envoyer un mail. J’espère que d’autres ont eu la même démarche que la mienne. Une nouvelle édition du Kanji to Kana sort (la n°5) : le terme « nègre » a disparu.

VICTORY !!

Aucun commentaire

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :