Objet perdu au Japon : pas de panique !

« Ne change pas. Tout s’arrangera » (Claude Lombard/Le petit Lord)

 

La semaine dernière, j’ai perdu ma carte étudiante.

Voilà.

 

Objet perdu : la première chose à faire

Quand on perd quelque chose – quand on réalise qu’on a perdu quelque chose (ce détail à son importance) – la première chose à faire, c’est de reconstituer les faits. On refait à l’envers toutes nos actions, jusqu’à retrouver celle durant laquelle l’objet a disparu. Encore faut-il savoir qu’on a perdu un truc. Dans mon cas, la découverte a bien dû se faire plusieurs heures après la perte. *tousse*

 

Et quand on comprend qu’on a perdu quelque chose, il faut se souvenir ! Dans mon cas :

Partie vers 17h de l’école (il fait nuit, à cette heure). Métro. Marche 15 min. Librairie. Marche 15 min. Supermarché (Courses). Marche jusqu’au domicile (1h30). Cette nuit-là, j’avais étrangement décidé de faire une promenade nocturne.

Arrivée chez moi, stupeur : point de carte d’étudiante. Elle était pourtant rangée avec d’autres papiers dans la poche arrière de mon jean (chose que je ne fais JAMAIS). Mais ce soir-là, je devais vraiment avoir l’âme aventurière !

 

 

Objet perdu : ce qu’il faut faire

Va direct au Kôban (交番).  Les kôban sont des polices de quartier.  Ces policiers vous aident, notamment, en cas de perte d’objet (mais aussi si c’est vous qui êtes perdu-e ! ahah)  Il y en a partout ; rendez vous à celui le plus proche de votre domicile.

J’ai pensé deux secondes à refaire le trajet de la veille, mais… euh, non quoi. Direction le Kôban (le lendemain) (oui, je suis parvenue à dormir du sommeil du juste).

 

Au kôban, vous remplissez une fiche informative :

Nom, prénom, adresse, numéro de téléphone. Venez avec une pièce d’identité (passeport, carte de résident-e).

Lieu de la perte. Heure approximative. Vous avez quelques lignes pour détailler votre trajet de la veille.

J’étais tout de même un peu circonspecte, au début : perdre une minuscule carte la nuit, en pleine rue. Le policier, lui, gardait son sourire : « la rue, oui, nice ».

Le document rempli, le policier vous attribue un numéro de dossier et vous enregistre dans sa base de données interne. Vous serez appelé si l’on retrouve votre objet. Si aucun appel ne survient d’ici à une semaine, vous pourrez contacter le bureau des objets trouvés (souligné en rouge).

 

Objet perdu au Japon
Rond bleu : numéro du Shinkensen // Rond vert : numéro de Tokyo métro // Rond rouge : numéro de Toei métro et bus

 

 

Objet perdu : des mots pour le dire

Me débrouiller en japonais m’a grandement aidée. J’ai pu tout expliquer, et, surtout, me faire comprendre. Pour la partie « détaillez ce qu’il s’est passé au moment de la perte », j’ai expliqué ma virée nocturne, et le policier l’a résumée. Mieux valait qu’il s’en charge, ahah.

Phrase utile 

[lieu]で、[nom de l’objet perdu]を失ってしまいました。

[lieu] de, [nom de l’objet perdu] wo ushinatteshimaimashita. =  J’ai perdu [objet] dans [lieu]

Ou, plus simplement : [lieu]で、[nom de l’objet perdu]を失いました (… de … wo ushinaimashita).

 

Exemples de lieux :

道 (michi) : rue

地下鉄 (chikatetsu) : métro

デパ一ト(depaato) : magasin

バス (basu) : bus

駅 (eki) : gare ; ex : 池袋駅 (Ikebukuro eki ; gare d’Ikebukuro)

電車 (densha) : train

タクシ一(takushii) : taxi

 

 

Exemples d’objets

学生カ一ド (gakusei kaado) : carte étudiant-e

在留カ一ド (zairyuuu kaado) : carte de résident-e

パスポ一ト (pasupooto) : passeport

財布 (saifu) : (portefeuille)

バッグ (baggu) : sac

カバン (kaban) : sac, sac à main, cartable, serviette, sacoche

携帯電話 (keitai denwa) : téléphone portable

忘れ物 (wasuremono) : objet oublié

 

 

Objet retrouvé ?

Le kôban n’aura pas même eu le temps de mener son enquête. Le jour même, à l’école, le staff de l’accueil m’annonce que ma carte étudiante m’attend chez une gentille fleuriste. L’ayant ramassée la veille, elle a appelé mon établissement ! Mirakeule. Le soir, en rentrant des cours, je suis repassée au kôban faire annuler mon dossier. Mirakeule.

Beaucoup de sites Internet relatent des expériences similaires. Des sacs retrouvés, des portefeuilles plein de sous, des téléphones etc. J’entre dans le book des « gens qui ont perdu un truc et qui l’ont retrouvé rapido ». Le titre est trop long.

 

Les infos en plus

Le site de la compagnie Tokyo metro vous explique la procédure à suivre en cas de perte d’objet. Et en français, s’il vous plaît ! https://www.tokyometro.jp/lang_fr/support/lost/index.html

 

Même chose, en cas d’objet perdu, version compagnie Toei (bus, métro, train) (en anglais) : https://www.kotsu.metro.tokyo.jp/eng/tips/found.html

 

Taxi : prenez toujours le reçu, et gardez-le ! Vous aurez, ainsi, toutes les infos sur votre course (numéro de taxi, heure etc.). Vous pourrez facilement les contacter si vous avez perdu quelque chose. Sachez qu’eux aussi vous appelleront en cas de *o* !

2 Replies to “Objet perdu au Japon : pas de panique !”

  1. Bonjour, merci pour ton article, mais si je puis me permettre, pour avoir rempli 12 fois le formulaire dont tu donnes le lien pour les objets perdus (Toei, Keikkuu Line) en anglais, je peux dire que de France l’envoi ne fonctionne pas. J’ai une page d’erreur qui s’affiche que j’utilise Chrome, Firefox ou Opera me renvoyant sur l’accueil en japonais… Et pour trouver le koban concerné quand on ne sait pas exactement à quel moment on a perdu l’objet bonjour… 🙂 J’ai perdu mon téléphone dès que je suis arrivée au Japon le 1 novembre et je ne l’ai pas retrouvé malgré avoir contacté ANA, Keikyuuline, Haneda avant et après la douane…

    1. Bonjour, merci pour ton commentaire *o*

      Je suis tellement désolée pour ton téléphone !
      Comment ? Depuis la France, les liens dysfonctionnent >_< (merci pour l'info… pas cool si l'on veut communiquer avec les services concernés).

      Pour le choix du koban, mieux vaut, dans ces cas-là, se rendre à celui de son domicile. C'est le policier qui m'expliquait que les koban communiquant entre eux, et le dossier client ayant été établi, les autres bureaux de police pourront t'appeler directement s'ils retrouvent ton objet. Dans le cas contraire, il reste le numéro central des objets trouvés.

      Je suis sincèrement navrée pour cette mauvaise expérience **larmes**

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.