Japon quotidien

Survivor soupe – la healthy food mikkiste very pratique

Parce que la soupe, c’est very pratique.

Avant la soupe

Samedi 4 février 2017 : petite toussette sympathique d’après boulot.

Dimanche 5 février 2017 : toussette nocturne ambiance gorge qui gratouille.

Lundi 6 février 2017 : gorge déchirée comme si elle venait de subir dix fibroscopies.

Bon bon bon… la rechute ?

Dégueulasse

Je vais commencer à compter les jours où je ne suis PAS malade. Mais qu’est-ce donc que cela ? Ma faiblesse corporelle me répugne. Oh, Ken ! Je ne suis pas digne de toi !

Et en plus j’ai le nez qui coule. Bim, dans ta face. C’te honte. Le pire, c’est que le rhume est liquide, du genre à couler en mode turbo jet. Tu vois l’délire ? Oui, ici on parle de tout. C’est un blog ouvert sur les déjections.

En attendant de me racheter des légumes pour me concocter quelque healty food, n’est-ce pas, je fais avec les moyens mikkistes du bord. C’est parti pour la recette de soupe express, en mode survivor !

Ingrédients de la soupe mikkiste

Un chou chinois / Une boite de tomates concentrées / des assaisonnements as you want

Moi, j’ai quasi plus rien, donc j’ai mis :

Un fond de sauce okonomyiaki , un assaisonnement pour oden, le pot-au-feu japonais, sel, ail, poivre.

tu vois le morceau de chou chinois ? Lui, il est vraiment en mode survivor de ouf.

Opération 1

On s’amuse comme on peut. Mais ceci est très bête et dangereux. Ne fais pas ça, de grâce u_u (la meuf qui joue avec les couteaux sérieux quoi.)

Opération 2

Faut laisser cuire jusqu’à ce que le chou chinois soit ramolli; genre 10 minutes, à la visette. Je suis partisane du « au pif ». C’est le génie de la flemme.

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :