6 bonnes raisons de choisir Osaka

mikkiforever_osaka_umeda

« Namé les okonomikki quoi !. » Mikki Forever

 

 

On pense souvent à Tôkyô. Moi-même, pour mon premier voyage au Japon, ai choisi la capitale. Je voulais pourtant aller à Niigata… (je le veux toujours !). J’ai cédé devant la capitale, plus accessible, plus facile, plus secure. Mais, au sud, il y a la très cool Osaka !

 

Un esprit village

Dès ma descente du bus Willer (on reviendra sur les bus Willer), ça me frappe : l’esprit village. Un vent cool souffle sur Osaka. Les salarymen s’engouffrent pourtant dans les trains comme un seul homme. Un homme cool. Ils ont l’air plus tranquille que les Tokyoïtes. Moins stressés. Ils marchent moins vite ! En ordre plus dispersé. C’est l’esprit village de la rebelle Osaka.

 

Du nord au sud, à pied

Le premier jour, j’ai fait Umeda (au nord) – Namba (au sud) à pied. Environ 2h heures de marche dans les rues tranquilles de la ville rebelle. Osaka est, sur ce plan, bien plus accessible que la tentaculaire Tôkyô. Ça ajoute à sa coolitude. Ça permet aussi de faire des économies. Là où, à Tôkyô, on perd facilement ses piécettes dans les diverses transports, à Osaka, les quartiers sont proches les uns les autres.

Un pas nous entraîne dans les coins touristiques ou les quartiers d’affaires. Un autre nous propulse dans le passé, avec le majestueux château d’Osaka (ci-dessous, c’est pas le château, hein. Déconne pas).

 

Le prix des logements

A Osaka, les logements sont moins chers. J’ai pu louer une jolie et grande maison (hormis cette nuit où il y eut LA terrible intrusion !!) pour le prix d’un minuscule appart à Tôkyô. Y’a de quoi faire, à Osaka !

 

 

Dôtonbori baby

Situé au sud d’Osaka, le quartier Dotonbori est le temple des loisirs. On ressent tout le côté cool de la ville, là où le Nord (Umeda etc.) avec ses hauts immeubles gris, a un côté plus « centre d’affaires ». A Dôtonbori, on joue, on flâne, on rit, on mange, beaucoup.

 

Le fameux Glico de Dotombori ; ah, je t’ai cherché toi !

 

 

Les spécialités locales

Quand tu vas à Osaka, mange des tako-okonomiyaki ! Les restaurants et autres échoppes proposant takoyaki et okonomiyaki sont légion, particulièrement à Dôtonbori. Là encore, les prix sont très attractifs. Régal pour les yeux et le ventre ! C’est populaire et délicieux. J’en salive encore *o*

 

 

Le bon plan Osaka pour visiter d’autres lieux

Osaka est un bon point de chute, pour visiter d’autres villes du Kansai : Nara, Kyoto, Himeji… Plutôt que de louer un logement à Kyoto (bien plus cher, surtout en saison touristique), mieux vaut se rabattre sur Osaka.

 

Proposition d’itinéraire pour aller à Kyoto :

Depuis la gare d’Osaka, prendre la Tokaido Sanyo Line, (新快速/shinkaisoku / train rapide) Kusatsu. S’arrêter à Kyoto. Le trajet dure environ 30 minutes et coûte 560 yens.

 

Proposition d’itinéraire pour aller à Nara :

Depuis la gare d’Osaka, prendre l’Osaka Loop Line 大和路快速 Nara (やまとじかいそく/ Yamatoji kaisoku ligne rapide Yamatoji). Rester dans le train ! A la station Tennôji, il se transforme en Yamatoji Line, et s’arrête à la gare de Nara. Un voyage tranquille d’1h, assis pépère sur ton siège molletonné. Coût : 800 yens.

A voir, à Nara : le beau jardin Yoshiki-en. Les fameux cerfs !

 

Voilà 6 bonnes raisons pour s’arrêter à Osaka. Toi aussi, découvre les joies de la ville rebelle !

 

A toi d'jouer !