Musée Ghibli – la Nature et le Beau

« Oh, oui ! Un cœur, c’est lourd à porter » (Hauru)

 

Il fait très chaud, ce jour où je sors mon crâne velu à Mitaka.

Visiter le précieux musée faisait parti de l’un de mes grands devoirs mikkistes. Si toi aussi tu projettes de partir au Japon, entre les sakura et les goki, passe donc voir Ghibli ! Attention : le musée ne se visite pas comme ça, à l’envie, demain, pourquoi pas. Réservation obligatoire !

 

 

ACHETER SON BILLET POUR LE MUSEE GHIBLI

Depuis l’étranger :

Va sur le de l’agence  de voyage JTB, ou via le site Internet des chaînes de convini Lawson (c’est tout nouveau !). Plus d’infos ici.

 

Au Japon :

Direction les convini Lawson ! Lawson a l’exclusivité sur les ventes n_n.

Les billets sont vendus le 10 de chaque mois, pour le mois suivant.  Choisis ton créneau horaire : 10, 12, 14 ou 16h. D’où la nécessité de s’y prendre à l’avance ! A noter que, si tu passes par le site de l’agence JTB, tu évites cette contrainte n_n.

Par contre, tu peux rester autant de temps que tu veux. Si tu veux faire une journée Ghibli, libre à toi !

 

SE RENDRE AU MUSEE GHIBLI

Le musée est simple d’accès : rdv gare JR Mitaka, ou Kichijôji, accessible par les lignes Chuo ou Sobu. A Mitaka, un mignon petit bus t’accompagne jusqu’au musée. Si tu préfères (si tu veux économiser quelques yens), marche ! Promenade champêtre dans les rues de la ville, en passant par le joli parc Inokashira. L’endroit a un côté « petite commune tranquille » très agréable. Il y a peu de monde, ce jour-là, et je fais de grands gestes d’impératrice.

 

ET APRES ?

J’aime bien l’univers Ghibli.

J’aime bien.

Vraiment.

Il est préférable de ne pas partir avec des attentes, des « j’imaginais que », au risque de finir comme certaines des femmes qui défilent dans 4 mariages pour une lune de miel.  Gare aux mots « tropiques » « rock », ou « exotisme » ! Nul ne sait comment ils seront interprétés !

Je suis donc partie voir Ghibli la tête vidée de ses préjugés, le cerveau neuf et nettoyé, l’œil vif. J’entre.

 

 

GHIBLI DANS LE FILM

C’est un merveilleux décor de film. Dans le hall, un escalier en colimaçon, fort étroit, (attention la tête !) nous emmène sur les hauteurs. C’est ravissant. A l’intérieur, la minutie des décors, la beauté des vitraux sont admirables. Et cette douce musique qui s’élève. Nous sommes dans un espace-temps. L’heureux monde de Ghibli.

 

 

C’est un musée où l’on peut toucher des livres, des vrais ! Les artistes nous dévoilent leur fascinant langage. Je pars relaxer mes yeux et mon derrière dans la mini salle de cinéma du musée. L’achat d’un ticket permet d’assister à l’un des courts-métrages crée exclusivement pour le musée.

J’ai, cependant, une impression étrange.

Est-ce un musée, ou un showroom ?

C’est magnifique, oui, oui. Et après ?

Autour de moi, les fans se ravissent. Ils se désaltérent dans les cafés bien chers, stagnent dans les boutiques de souvenirs aux prix anti-mikki, je m’exclame en silence !

 

Lieu de rencontre de la Nature et du Beau, de l’imaginaire et du réel, le musée Ghibli remplit sa promesse : émerveiller les fans. (Les autres, les Mikki Forever aux dents crochues, s’en iront miknasser ailleurs u_u)

 

 

LES INFOS EN PLUS

A voir, en ce moment, à Kobe, l’expo Ghibli (jusqu’au 6 mai 2018) : toutes les infos ici !

Le site officiel du musée Ghibli : http://www.ghibli-museum.jp/en/

Adresse :

三鷹の森ジブリ美術館 (Mitaka no mori jiburi bijutsukan)

1-1-83 Shimorenjaku, Mitaka, Tokyo

Téléphone : +81 (0) 570 055 777

Horaires : 10-18h, sauf le mardi (les jours de fermeture/ouverture exceptionnelles sont renseignés sur le site Internet du musée)

 

TARIFS

Adultes (+ de 19 ans) : 1000 yens

13-18 ans : 700 yens

7 et 12 ans : 400 yens

4 et 6 ans : 100 yens

En dessous de 4 ans : c’est gratuit baby !

 

 

2 Replies to “Musée Ghibli – la Nature et le Beau”

  1. Je suis contente, j’ai eu mes billets. Je vais pouvoir le visiter en avril. +Youpi.

    1. Waouuu ! Trop bien *o* n_n ! Je te souhaite une belle visite 🙂

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.