Voyage au Japon : partir seul-e, ou en groupe ?

mikkiforever_osaka_umeda

« Voyage voyaaaage, plus loin, que la nuit et le jour » (Desireless)

 

Avec l’arrivée du printemps, tu te dis qu’un voyage au Japon, ça serait peut-être tentant. Tu as trouvé un petit créneau entre les grèves de la SNCF et d’Air France, tu as la foi, et c’est très bien. Mais ce voyage provoque aussi quelque inquiétude dans ton cœur intrépide. Vas-tu l’entreprendre seul-e, ou en groupe ?

 

De l’avantage et des frustrations de partir seul-e

Tu es libreeeeuh ! Libre de promener ta cuisse athlétique du château d’Osaka au musée Ghibli, libre de squatter Akiba tout l’après-midi, si le cœur t’en dit !

En étant seul-e, tu as aussi plus de chances d’aller au contact des Japonais. Tu te challenges au quotidien, sors de ta zone de confort.

 

Mais partir seul-e… C’est être SEUL-E, justement ! Alone en la vida ! Tu te réveilles dans ta chambre individuelle, prends ton petit-déjeuner célibataire, organises ton planning solitaire, te pose dans un restaurant avec ta fesse gauche et ta fesse droite, admire les beautés simples avec tes deux yeux individuels.

Ça peut créer des frustrations. Avec qui rire ? Avec qui partager tes découvertes, tes joies subites et nouvelles ? Tu gardes tout ça pour toi ou pour ton blog-vlog, tu dois sauvegarder tes blagues pour les sortir dans deux semaines ou trois mois, quand tu reviendras chez toi. C’est éprouvant ! Partons en groupe !

 

Des commodités et inconforts du voyage groupé

En groupe, tout est plus simple. Les frustrations du voyage en solo sont oubliées. On est certain-e d’avoir des compagnons de jeu, quelqu’un sur qui compter. On profite d’un voyage feelgood, et on ose faire ce qu’on n’aurait peut-être pas fait en étant seul-e. Photographier des plaques d’égout, par exemple (je l’ai fait !). Photographier le sol, tout, n’importe quoi, c’est le Japon, et le moindre fil électrique nous paraît magnifique. OSEF, on est en groupe, on a le fire.

 

Il est facile de trouver des compagnons de voyage, en postant son annonce sur les réseaux sociaux ou les sites Internet spécialisés, par exemple. Le voyage groupé, c’est l’assurance de partir en bonne compagnie (c’est encore à vérifier). Si on part entre amis, on a encore moins de risques : on connaît les personnes avec qui l’on part (c’est encore à vérifier !)

Mais le voyage en groupe, c’est aussi l’art du compromis. Où aller manger ? Quelles activités faire ? Entre les amateurs d’histoire, les passionné-e-s de rock, les pro et les anti Disney…  Les individualités se réveillent ! On découvre ses compagnons de voyage, on redécouvre ses amis, on craint qu’ils/elles nous gâchent le voyage avec leurs lubies !

 

« Connais-toi toi même »

Bien dit, Socrate ! Qu’il s’agisse d’un premier voyage ou non, prends quelques instants pour disserter sur le voyage solo groupé. Chaque voyage est une aventure. Seul-e ou accompagné-e tu partiras à la rencontre d’un nouveau toi-même. A toi d’jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.