Brainstorm seduction

Brainstorm’ Seduction vol.2 – alerte trentenaire en détresse

Tout dépend comment on voit la chose.

Précédemment dans Brainstorm’ seduction.

Le blues de la trentenaire

Ryôchi et Ichiko viennent de se retrouver. Ils veulent relever le défi du couple qui se casse/se rabiboche le plus rapidement, ou quoi ? (Qui dit encore ça : « rabibocher » ?).

On pourrait se lasser de ces embrouilles, mais non. Mizushiro a l’art et la manière. On comprend tout à fait les perturbations psychologiques d’Ichiko : c’est pas un gars sûr, ce Ryôchi.

Pauvre Ichiko ! Alors qu’elle croyait avoir trouvé, sinon le bonheur, au moins, un peu de joie… Mieux vaut se réfugier dans le travail. Lui au moins, ne trahit pas.

Un carré de lumière

Si sa vie de trentenaire sentimentale est un désert rempli de cactus, sa vie professionnelle, elle, décolle. Ochi, l’éditeur sérieux et posé, apprécie vraiment les écrits d’Ichiko. Curieusement, elle ne partage pas son enthousiasme. Trop humble, l’ancienne chômeuse préfère garder ses réserves : elle, devenir écrivain ? C’est un mot trop grand. Complexée, la jolie fille ne croit pas en ses chances.

Et ce ne sont pas les gens qui squattent sa tête qui vont l’aider. Trop occupés à se chamailler, les membres du Comité central oublient parfois l’essentiel : faire simple, c’est mieux que faire compliqué (analyse cette phrase fulgurante de Mikki 2016). Las, chacun des membres du Comité observe les situations à l’aune de ses propres jugements de valeur et préjugés. Ryôchi est ainsi, tour à tour, un dangereux prédateur, un terrible volage, un artiste passionné, un immature irrécupérable… Personne ne cherche à prendre du recul. Tous tirent des conclusions hâtives, qui embrouillent encore un peu plus Ichiko…

Et s’il valait mieux se laisser aller ?

C’est ce que fait la jeune trentenaire , un soir, dans une voiture… avec Ochi. Se laisser aller, dites-vous ?

Un tome drôle et touchant. Les humains sont chiants. Cela peut-il être charmant ? Il faut croire que oui. Mais tout dépend des gens.

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :