Isabella Bird – Femme exploratrice vol. 1

mikkiforever-vendredi-lecture

Plongée dans le Japon du XIXe avec le manga Isabella Bird, femme exploratrice. J’ai moi-même un certain goût pour l’aventure, et m’imagine là-bas, derrière l’introduction, avec des développements punchy, c’est l’aventure, vite, lisez la suite !

mikkiforever-vendredi-lecture

 

Une femme et l’aventure

Née dans le Yorkshire en 1831, disparue à Edimbourg en 1904, Isabella Bird est une intrépide, moderne et enthousiaste. Sa passion ? Le voyage, l’aventure. Une aventure presque vitale, pour cette fille de pasteur qui dépérit dans sa Grande-Bretagne. Sont-ce ces fréquents déménagements qui lui ont fait aimer le voyage ? Enfant, elle et sa sœur Henrietta suivent leur parents – le père est dépêché de paroisse en paroisse – on défait les valises que l’on refera demain.

Isabella est malade lorsqu’elle ne bouge pas. Partons donc ! Elle raconte ses expéditions dans des livres. Justement, nous la retrouvons, ici, au Japon. Sa sœur Henrietta suit son aventure de loin ; Isabella lui écrit de longues lettres, et Henrietta s’imagine certainement, elle aussi, découvrant les mystérieuses terres nipponnes…

Depuis le milieu du XIXe siècle, le pays sort peu à peu de son isolement. Isabella Bird entend explorer l’île d’Ezo, pour partir à la rencontre des Aïnous. On a jamais vu pareille demande ! D’aucuns ne se privent pas de le lui faire remarquer. Le Japon s’ouvre doucement, oui, il s’occidentalise, difficilement, il voudrait bien freiner, peut-être, cette arrivée d’étrangers qui ne comprennent rien, qui ne savent pas même apprécier la simplicité d’un repas japonais ! Malgré tout cela, l’exploratrice – une femme, en plus ! – voudrait s’embourber là où personne n’est jamais allé ? Et pour quoi faire, d’abord !

Fushigi no Kuni no Bird Taiga Sassa © 2015 / Kadokawa corporation

 

Elle est libre et s’aventure

Isabella balaie les arguments des sceptiques. Elle partira. Les incrédules grognent plus fort : jamais l’exploratrice n’obtiendra son passeport ! Après quelques frayeurs, elle l’obtient. Les moqueurs interviennent : Isabella ne parle même pas japonais ! Jamais elle ne trouvera de bon interprète ! Elle le trouve. Il s’appelle Ito Tsurikichi. Son anglais est parfait, et il s’est déjà rendu sur l’île d’Ezo. Il est, cependant, bien mystérieux. Il se pointe devant l’exploratrice, sans papiers, à la cool ; et s’il était un arnaqueur ? L’intrépide Isabella cogne à nouveau sur ses détracteurs. On part !

Quelle lecture ! C’est drôle, enjoué – la bonne humeur d’Isabella est communicative – on se plonge très rapidement dans les aventures de l’exploratrice. Aventures qui commencent dès l’arrivée sur le sol nippon : les papiers, l’interprète… Isabella ne s’attendait pas à tant de paperasse. L’aventure coincée entre quatre murs, non merci !

 

La femme libre, les autres, et nous

Taiga Sassa, l’auteur, nous offre des dessins soignés et précis. Le manga est agréable à lire. Comme Isabella, on se laisse conduire par Ito, qui nous dévoile son Japon. On apprend avec l’aventurière : les situations du quotidien peuvent vite devenir cocasses. Elle se lave les mains là où l’on devrait déposer les pieds; elle croit se changer en privé, et découvre mille yeux qui  l’observent… On est toujours l’étranger de quelqu’un.

Les détracteurs retrouvent de la voix. C’est certainement une croûte, Ezo ! Il n’y a rien à voir là-bas. Et les gens, ces autres… Taiga Sassa, fait intervenir les uns et les autres, et l’on comprend mieux la curiosité, la peur, les préjugés, les stupidités. Isabella, elle, regarde le monde avec un œil neuf. Il y a tout à voir. L’exploratrice l’a bien compris. C’est en voyageant qu’elle se découvre. C’est en allant à la rencontre des autres qu’elle apprend. Le monde est une belle école.

 

J’aime ces manga, qui nous proposent un autre regard sur le monde. D’autant que les questions soulevées dans ce premier volume sont toujours d’actualité. Le premier volume d’Isabella Bird – Femme exploratrice est une belle réussite ! Taiga Sassa a réussi à nous embarquer dans l’aventure !

 

________________________________________________________________________

 

Titre VO : ふしぎの国のバード(Fushigi no Kuni no Bird) | Titre VF : Isabella Bird, femme exploratrice

Auteur : SASSA Taiga

Editeur VO : Enterbrain

Editeur VF : Ki-oon

Série en cours : 2 volumes sortis en France, 4 au Japon

Genre : la vie est une aventure !

Découvrez les premières planches du manga ici :

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.