Les Misérables

Les Misérables vol.3 – les deux visions de la justice

Effrayants êtres humains.

Précédemment dans Les Misérables.

A perpétuité

Deux visions de la justice s’opposent. L’inspecteur Javert se retranche derrière le droit. Monsieur Madeleine, lui, croit également en l’humain. Les actions de Fantine sont compréhensibles, et pardonnables. Il faut la libérer. Lui permettre de revoir sa fille, Cosette. Monsieur Madeleine s’engage. Il sauvera la mère et l’enfant.

S’il avait su que cette histoire ferait ressurgir le passé de Jean Valjean ? En piétinant le droit pour délivrer Fantine, Madeleine a écrasé la fierté de l’inspecteur. Pour lui, toute liberté ne peut s’établir que dans l’ordre social, le cadre étatique. Supprimez le cadre, et vous verrez des misérables cracher au visage de notables et terroriser la bourgeoisie.

Javert est comme un mauvais présage. Il rôde avec sa justice qu’il adore. Il condamne Jean Valjean. Les galères à perpétuité.

Au nom de la justice

Dans ce tome 3, une scène m’a particulièrement marquée : celle où Jean Valjean se confronte à lui-même. Doit-il révéler qui il est, et terminer dans les galères ? Et qui sauvera Fantine et Cosette ? Qui contribuera au bien-être des habitants ? Va-t-il sacrifier autant de vies, pour innocenter un marginal ? Champ-Mathieu n’est rien. Un ivrogne comme lui peut bien mourir pour le bien de tous, non ? Mais cela reviendrait à conclure que toutes les vies ne se valent pas.

Takahiro Arai décrit bien le changement qui s’opère, peu à peu, dans le cœur de l’homme. Une nuit scellera son destin. Quel grand homme que ce Jean Valjean.

Les autres, par contre. Va-t-on les juger ? Les Javert et leur justice, va-t-on les punir ?

L’on voudrait crier : « Mais c’est inadmissible ! Le pauvre Jean Valjean… son crime, c’est celui de la misère ! » Il faut néanmoins se replonger dans le contexte de l’époque.  Mais tout de même : l’empathie, la compassion, elles aussi, ont-elles une époque ?

Non, à voir le comportement de Jean Valjean.

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :