Les Misérables vol.8

Fin de l’insurrection. Les survivants pourront-ils vivre heureux ?

 

Précédemment dans les Misérables

 

Je m’appelle Marius Pontmercy. Portez mon cadavre chez mon grand-père, M. Gille-Normand, rue des Filles du calvaire, n°6 au marais.

 

Le poids du corps

Jean Valjan porte le corps. Il se cache dans les égouts pour échapper aux soldats du roi. Là-bas, dehors, on s’en prend toujours aux partisans de l’insurrection.

Pourra t-il le porter, ce corps ? Jean Valjean avance difficilement. Le corps de Marius pèse. Jean Valjean est épuisé. L’eau boueuse lui laboure les pieds. Tout en lui le supplie : qu’il abandonne donc ce Marius ! Il aime sa fille, et alors ? Cosette va-t-elle se lier avec un cadavre ?

Jean Valjean avance. Il a trouvé une sortie. Car pour Marius, ce n’est pas encore le jour du repos.

Et après, le voleur de pain ira se rendre à Javert. Jean Valjean n’a jamais oublié son crime. Il ira se rendre, et trouvera le repos.

Et après, Marius se réveillera. Cosette et lui se marieront et vivront heureux.

 

Les Misérables © Takahiro Arai / 2013 / Shôgakukan

Le jour du repos

Dernier volume des Misérables. Fort heureusement, les évènements ne se déroulent pas comme Jean Valjean l’avait prévu. Enfin, l’homme trouve le repos. Mais même là, il s’inflige encore une dernière douleur, non, pas de repos pour lui, pas ce repos-là, en tout cas. Certain de ne pas mériter le bonheur, l’homme veut expier encore, laver quelque crime invisible, comme s’il n’avait pas assez payé.

Son humilité est admirable. Je ressors de l’histoire, et m’interroge : quel terrible être que l’homme ! Tantôt obstiné comme Javert, tantôt manipulateur comme le Thénardier. Sans cesse, il change de visage et nous effraie un peu plus. Il y a cependant un espoir, il y a des hommes bons et compatissants, des hommes qui apprennent de leurs erreurs, des hommes qui donnent leur vie pour les autres.

Je trouve que le drame des Misérables est, malheureusement, toujours d’actualité. L’hypocrisie et le vice colonisent toutes les têtes, on se planque, on magouille derrière un bout de porte ou planqué sous son PC. On terrorise les autres pour qu’ils ne trouvent pas le repos. On se fracasse, on se bagarre, surtout, que personne ne soit heureux. Mais ils triomphent, les jours heureux.

Pour Jean Valjean, enfin, est venu le jour du repos.

________________________________________________________________________________

 

Titre VO : レ・ミゼラブル (re mizeraburu) | Titre VF : Les Misérables   

Auteur : Takahiro Arai | D’après l’œuvre de : Victor Hugo (1862)

Série terminée au Japon et en France (8 volumes)

Le mangaka se base sur l’adaptation japonaise de l’œuvre originale par : Toshio Toyoshima

Edition japonaise : Shôgakukan, 2013

Edition française : Kurokawa, 2015

A lire à partir de 14 ans

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.