Please love me ! vol.10

« Bonsoir, c’est la coquine du coin » (Michiko)

 

Précédemment dans Please love me !

 

 

Michiko aime le chef. Le chef aime Michiko. C’est le BONHEUR, avec toutes les lettres en majuscules.

 

 

Love me Chef !

Y’a plus de « please » qui tienne ! Désormais, on est dans l’amour au grand jour. Michiko nous sert du love au petit-déjeuner, du love au déjeuner, un goûter love et un love kiss pour bien dormir. Elle en a toujours rêvé, et harcèle Kurosawa pour qu’il accomplisse toutes les tâches du petit-ami. Y’a des procédures à suivre, bordel !

Mais le petit bonheur de la trentenaire pourrait bien être de courte durée : papa Michiko, lassé de voir sa fille malheureuse en amour, n’entend pas la laisser fricoter avec un binoclard même pas fichu de l’épouser. Hiiiii ! Emergency, Michiko !

 

Dame na Watashi ni Koi Shite Kudasai © Aya NAKAHARA / 2013/ Shûeisha

 

Le manga où les trentenaires ont la hype

Faut-il le rappeler ? Please love me !, c’est le manga qui met les trentenaires à l’honneur. Beaucoup d’amour, oui, beaucoup de poisse, aussi. Aya Nakahara, l’autrice, parle avec humour des galères des trentenaires. On les présente comme « les nouveaux jeunes de vingt ans ». C’est plus comme avant, où l’on se mariait dans la vingtaine… Michiko est d’ailleurs prête à faire une croix sur le mariage, tellement elle est in love with Mister binoclard.

Heureusement, ça finit bien. Please love me ! reste dans l’humour et les bons sentiments. On se détend, on rit, et on espère, pour nous aussi, des lendemains à base de viande préparée avec amour ! Je vous recommande chaudement ce manga !

 

Et c’est pas fini ! Aya Nakahara a rempilé pour une suite. J’ai hâte de suivre les nouvelles aventures de Michiko et Kurosawa n_n.

 

Fiche technique

Titre japonais : ダメな私に恋してください (Dame na Watashi ni Koi Shite Kudasai)

Titre français : Please Love Me !

Autrice : NAKAHARA Aya

Série terminée en 10 tomes (une suite est en cours, au Japon)

Editeur  japonais : Shûseisha, 2013

Editeur français : Delcourt-Tonkam, 2015

Genre : tranche de vie, comédie, romance, josei, louzeries du quotidien

A lire à partir de 14 ans ~ tu verras ce que te réserve l’avenir, tiens !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.