Please love me

Please love me vol.4 – la trentenaire a un mec

Youpiya vive le mec youpiyo.

Précédemment dans Please love me!

Le mec

Michiko a un mec. Un keumé quoi. C’est la fin du monde ? Non, juste le déménagement. La trentenaire se voit mal sortir avec Mogami, son mec salaryman, et continuer de squatter chez Kurosawa. Fini la viande ! Va-t-elle le supporter ?

Et Kurosawa ? Le tsundere cache mal son affection. Michiko; elle, ne revient que lui taxer des repas. C’est justement au cours d’un de ces dîners qu’elle en apprend plus sur le bigleux grognon. Ses soupçons étaient donc fondés : entre son ancien boss et la mystérieuse Haruko, y’a un doss’. La sulfureuse Akira aide Michiko à compléter son enquête. Pauvre Kurosawa !

Le mec ou l’escroc ?

Mais la trentenaire doit s’occuper de son histoire d’amour en priorité. Mogami est parfaitement mignon et attentionné. Il l’invite au resto, s’inquiète de sa santé. Michiko se voit bien chauffer les draps avec son mec. Hélas ! L’homme lui annonce une terrible nouvelle. Est-ce le retour des malheurs ?

Manga sympa, sans prise de tête, Please love me! est un bon décontractant. Je regrette cependant que Michiko soit si naïve et docile, mais ça va, c’est supportable (tout de même !). Kurosawa fait toujours flipper avec son sourire de brigand. Les dessins, ça passe. L’histoire, ça passe aussi. Un bon décontractant, je vous dis.

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :