Skip Beat! vol 1
Skip Beat!

Skip Beat ! vol.1 – le shôjo nekketsu

Le shôjo révolutionnaire !! Action, aventure, nekketsu* fever !

Skip Beat! en bref

Skip Beat!, c’est l’histoire MOGAMI Kyôko , l’archétype de la jeune fille de bonne famille. Sans la famille. Et sans les sous. Qu’importe ! Notre héroïne est gentille, serviable, attentionnée, avec option « tout pour mon chéri ». Il en profite pas mal d’ailleurs, le chéri : FUWA Shô , estampillé « ami d’enfance », visualeux-star en devenir, peut, grâce à notre cruchette nationale, se consacrer pleinement à ses vocalises et autres gargarismes.

Mais le pseudo bonheur de la servante s’arrête brusquement. Shô dévoile la véritable nature de la relation qu’il entretient avec Kyôko. Son « chéri » !? Diantre ! Il n’est même pas son ami ! Il est plutôt son maître, et elle, sa chose.

Loin de se lamenter en mode « cliché de shôjo » Kyôko se transforme en monstre vengeur. A mort Shô! Il veut être une star ? Elle en deviendra une aussi ! Mieux : elle lui volera la vedette sur l’autel des paillettes !

La fille révolutionnaire ?

Drôle, hilarant, fou, délirant, Skip beat! c’est le it manga de NAKAMURA Yoshiki. Kyôko est une héroïne wtf au possible. Ses accès de fureur sont hilarants !

Côté dessin, Skip Beat! a, à ses débuts, un joli côté 90′. Le trait s’arrondit par la suite. Par contre, comme ils sont grands ! Jambes interminables, torses moulés dans deux troncs d’arbres…  Côté SD, c’est carton plein : ils sont terribeules !

Passons cependant la pirtouette totalement improbable, grâce à laquelle Kyôko parvient à entrer dans la plus grande agence d’entertainement de tous les temps. Les menaces à l’employeur, sérieux !? On sent que la mangaka a voulu expédier le truc, pour montrer Kyôko plongée dans le monde affreux du showbiz. Et ça commence plutôt mal, avec des tests d’entrée qui pourraient bien ramener notre héroïne à la case départ.

Courage, Kyôko !

Skip beat! la fiche technique

Titre japonais  スキップ・ビート!(Sukippu biito) | Titre français : Skip beat ! | série en cours

 Auteure : NAKAMURA Yoshiki

44 tomes parus au Japon, 40 en France

Editeur japonais : Hakusensha, Japon | Editeur français : Casterman, 2008

Genre : je veux être une great girl

A dévorer à partir de 12 ans

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :