Skip Beat!

Skip Beat ! vol.35 – l’heureuse parenthèse inattendue

C’est bien de faire une pause, de temps en temps.

Précédemment dans Skip Beat!

Il faudra que je revienne sur ce jour héroïque, ou, repoussant les limites du temps et les lois de la physique quantique, je débarquai chez mon cher libraire acquérir ce dernier tome de Skip beat.

Ai-je bien fait de courir ainsi, ignorant jusqu’à mon déjeuner ? Si je devais donner des noms à ce 35e tome, je dirais : mignon, fruits, été… et frustration !

Passion Guam

Si toi aussi tu pensais qu’on allait avoir des révélations de la mort dans le tome 35, come on u_u. Le tome 34 se terminait sur ça, et on pensait que Ren allait être forcé d’avouer ça ! Mais non, Nakamura sensei se met en mode parenthèse. Ce dernier tome est sucré et mignon – jolie corbeille de fruits – parfait pour ce début d’été ! Kyôko et Corn se retrouvent, et on a, encore une fois, une belle occasion d’apprécier le raisonnement étrange de notre héroïne… Je suis la première à militer pour que l’on garde tous notre âme d’enfant. Mais là… c’est carrément de la folie O_O ! C’est même pénible à lire. Eh oui, tout excès nuit, et les fameuses de retrouvailles des héros ont un arrière goût de limonade chaude.

Parenthèse sucrée salée

Ce tome 35, je le vois vraiment comme une parenthèse, ou comme un nouveau délire à la Kyôko ? On se repose avec nos héros. Héros qui profitent de cette pause estivale pour en apprendre plus sur eux-mêmes, et grandir. Ren, notamment fait un grand pas en avant ! Peut-être sera-t-il capable, un jour, d’être pleinement heureux ? Et puis, on peut le mater en version « mignon à croquer », pendant tout le manga >_< ! Fallait que je le dise. Je suis une fujoshi, après tout.

La fin du volume nous promet de nouveaux rebondissements… Le boulot reprend ses droits : Cain Heel est de retour… Comment se présenteront les retrouvailles avec Kyôko ?

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :