Skip Beat!

Skip Beat ! vol.37 – opération « il faut consoler la jeune fille »

Pas n’importe qui, hein.

Précédemment dans Skip Beat!

Tempête

Chiori a définitivement changé. Fini les complots et les complexes. Elle fera ses débuts de comique, et prouvera qu’elle est bel et bien une grande actrice. Kyôko la soutient… Mais n’est-ce pas plutôt elle qui aurait besoin d’aide ?

La jeune héroïne retrouve sa mère, Saena Mogami. C’est une brillante avocate, qui intervient à la télévision en remplacement d’un collègue. Froide, indifférente, elle ignore complètement sa fille. La pierre de Corn pourra t-elle la consoler Kyoko ?

Qui va consoler la jeune fille ?

Shô est pire qu’un ver. Il a toujours des réactions inappropriées. Mes soupçons se confirment. Le monstre semble vouloir se racheter un cœur. Pire : il espère pouvoir consoler Kyôko.

Nakamura sensei nous fait vraiment languir. Ça se confirme avec ce tome 37. Les dialogues sont parfoislourds. Les personnages font de longues phrases pour ne rien dire ou, pire, pour dire la même chose.

Quand la relation Kyôko/Ren commencera t-elle enfin ? Je pense qu’il est définitivement temps que ces deux-là avancent. 37 tomes, c’est long, pour faire les politesses. Level up, allez.

Heureusement, la fin du tome est un petit bijou, qui augure de belles choses pour la suite.

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :