Skip Beat!

Skip beat! vol.39 – l’heure des retrouvailles !!

On a toujours besoin de love&peace.

Petite trêve de Noël version Skip Beat! avant la reprise des articles Japon, à la rentrée n_n !

Précédemment dans Skip Beat !

Une pointe d’amour ?

Fin du chapitre Saena. La mère a vidé son sac. Maintenant, Kyôko connaît les origines de sa naissance. Elle a trouvé des réponses à ses questions. La jeune fille pensait venir se battre. Elle cultivait, depuis longtemps, sa haine et sa rancœur, attendant impatiemment ce centième jour, où elle verrait « sa mère », l’horrible génitrice. Elle allait payer, celle-là !

Mais au fond, ce n’était pas une confrontation. C’étaient des retrouvailles. Entre une fille et sa mère. Paradoxalement, c’est Kyôko qui se montre la plus ouverte. C’est elle qui a cherché à retrouver Saena. Elle encore, qui fait le premier pas vers sa mère : celui de l’acceptation. Encore trop bouleversée, peut-être trop honteuse, aussi, Saena ne sait comment réagir. C’est trop d’amour, tout ça ! Ce n’était pas prévu. Oh, terribles retrouvailles !

Oh, terribles retrouvailles !

Pour Kyôko, les retrouvailles, c’est aussi la scène : elle auditionne pour un nouveau rôle. Désormais libérée d’une partie de sa colère, notre héroïne punchy est prête pour le défi. Prête et impatiente, surtout lorsqu’elle découvre qu’elle jouera aux côtés de sa chère Kanae ! Heureuses retrouvailles, vite écourtées, quand Kyôko en sait plus sur ce fameux rôle. Panique et consternation, pour Madame n°1 de la section Love Me !

Un tome qui se savoure en deux parties : la première termine le volet Saena. On voit encore quelques séquences « j’étire l’action au maximum », vite éclipsées par la seconde partie, qui annonce un nouvel arc « scène », avec un trio de choc. Verra t-on enfin quelque rapprochement entre les deux héros ? Car oui, on est content d’assister aux retrouvailles des acteurs, et, en même temps, on prie pour qu’il y ait un coup de boost. Pitié, Nakamura sensei !

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :