Ugly Princess

Ugly Princess vol.2 – le rendez-vous sous la pluie

Namé c’est pas ça, un rendez-vous

Précédemment dans Ugly Princess.

Rendez-vous sous la pluie

La nuit, on dort. Mais depuis que Meguchi vit un amour unilatéral, elle se lâche. La meuf se sent l’âme d’une héroïne, et court protéger son précieux tableau de fête de l’école, menacé par la flotte. Good choice, jeune fille : le Kunimatsu est aussi dans la place.

Alors, c’est ça un rencard ? A l’école, la nuit, sous la flotte, autour d’un tableau bâché ? Heureusement pour Megu, non. Quoiqu’elle était déjà bien contente de ce tête à tête improvisé.

Le rendez-vous, le vrai, est au parc d’attraction ! Comment Meguchi vivra t-elle ce rencard officiel ? Est-ce bien un rencard, d’abord

Le bijou

Le tome 1 était un bijou. Le tome 2 est une perle ! On rit, on s’émeut, on rit encore. Ugly Princess entre direct dans mon top manga 2016. Aida sensei sait comment parler des complexes sans lourdeur ni pathos. Oui, c’est difficile. Le regard des autres est pesant, parfois blessant. On a du mal à être nous-mêmes. Et pourtant, on essaie. Meguchi essaie. Elle fait, chaque jour, des progrès.

Ugly Princess est un manga à part. Megu est une anti-héroïne drôle et attachante, aux punchlines terribles ! Kunimatsu détonne aussi, avec sa nonchalance et sa maladresse. Mention spéciale aux héroïnes secondaires. Haru et Maru ont leur dossiers, elles aussi. Loin d’être des figurantes, elles participent au rayonnement de la série. Attention aux éblouissements, alors. Le tome 3 s’annonce chaud bouillant !

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :