TV ciné

Les chevaliers du zodiaque – la légende du Sanctuaire

Le retour des chevaliers, version 3D.

Semaine de haute voltige. Les meilleurs articles, les meilleures chroniques, tout ça only for you, mon dentifrice.

Les chevaliers en 3D

Débat terrible entre les fans hardcore… et les autres ! Ce film, ça passe, ou pas ? N’en déplaise à certains, les Chevaliers du zodiaque, le film, n’est pas une production pour les fans, ni une suite de l’œuvre originale. C’est une variation sur l’univers de Saint Seiya. Est-ce cependant une raison pour proposer pareille variation ? (Depuis, on a eu la version Netflix, et c’est bien pire).

Les décors, c’est chouette

Non, sérieux, j’ai essayé. J’ai regardé ça avec tous mes yeux neufs, même ceux du derrière, oui ! J’ai pas dormi, pas mangé, pas pété, j’ai été fidèle et digne, j’ai tout vu, scène par scène !

L’histoire, en bref. Le Pope déconne, comme d’hab. Athéna veut aller lui causer, et se prend une fléchette ! Heureusement, les sémillants chevaliers sont là pour la sauver ! C’est pas ouf écrit comme ça, mais ça prend corps à l’écran… Faut dire que les décors, ils en jettent. C’est le gros point fort du film.

Le sanctuaire

Après les décors

Et après ?

Je me gratte ! Je m’ennuie !

J’ai essayé pourtant, avec mes yeux neufs. Ah, oui, il y a quelques scènes de combats spectaculaires, des plans vraiment jolis. Les armures des chevaliers d’or sont belles… mais elles brillent trop ! Et qu’est-ce donc que ces vilains masques ? On ne reconnaît plus personne.

Poursuivons sur les armures. Belle idée que de vouloir les retoucher. Mais… pourquoi ces horribles LED, ces routes flashy, on dirait des costumes pour aller en boîte. Panne d’ampoule ? Prends un chevalier.

Shun en mode Shinobi !

Opération manquée

C’était trop ambitieux, de se taper tout le sanctuaire en moins d’1h30 ! Certains combats sont, voilà, no comment. (Hyôga quoi ! Shun ! Ikki !). C’est vite expédié, on a pas le temps, faut que ça avance.

La musique ? Il n’y en a pas. Quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que Yoshiki avait collaboré à ce film (Il signe « Hero »). Yoshiki quoi !! Hero est une très jolie musique. Las, elle ne m’a pas imprégnée autant que les incroyables musiques de l’anime. Oui, je compare. Je suis mauvaise.

Le pari était audacieux. Si les magnifiques décors nous font entrer rapidement dans l’esprit du film, l’histoire, elle, peine à convaincre.

La fiche technique

Studios : TOEI Animation

Auteur : Masami KURUMADA

Réalisateur : Keiichi SATO

Japon : 2014 | Disponible en France : DVD, Blu-ray – (coffret deluxe sorti le 1e juillet 2015)

Aucun commentaire

  • latribudeflo

    Ben alors, je ne connais pas trop l’animé ni le manga. Je me suis dit le film pourquoi pas ? Mais là, hum, ce sera vraiment si il me tombe dans les mains sans chercher au vu de ce que tu écris et des autres critiques sur le net. Et les images que tu montres même pour les décors, bof, ça me semble trop lisse.

    • Madame Fujoshi

      Si tu trouves quelqu’un qui peut te le prêter, effectivement, pourquoi pas ? (je choisis mes amis en fonction de ça) (je plaisante) (…) Ce qui est bien, c’est que tu le verras avec un oeil neuf, car tu ne connais ni le manga, ni l’anime^^

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :