Signal jdrama
TV ciné

Signal – changer le passé, pour espérer sauver le futur

Qu’est-ce que la justice ? Quand la crasse et la lie de l’humanité pactisent pour tapisser l’enfer.

In the name of justice

Profiler indiscipliné, Kento Saegusa a perdu foi en la justice. Une justice qui, derrière les belles paroles, bâcle les enquêtes. Saegusa est encore enfant, lorsque sa camarade de classe se fait enlever, et assassiner. Il a tout vu. La police se trompe de suspect. Saegusa les avertit, mais personne ne le croit. Plus tard, il retrouve son grand-frère, mort. Un suicide. L’enfant est dévasté. Il grandit et intègre la police, bien déterminé à secouer ce monde corrompu.

Saegusa rouvre le dossier de sa camarade de classe. Mais l’enquête piétine, et le profiler manque de preuves. Il reçoit soudain l’aide d’un policier qui enquête, lui aussi, sur l’affaire. Les deux hommes communiquent via un talkie-walkie. Saegusa comprend vite que son interlocuteur n’est pas un flic comme les autres. Il n’est pas de ce monde.

Signal pour le monde

Le jdrama Signal : Long-Term Unsolved Case Investigation Team (dispo sur Viki) est adapté du kdrama du même nom (dispo sur Netflix), lui-même inspiré de faits réels. Aux commandes de la série originale : Kim Won-Suk. Kim Eun-hee est au scénario. Akira Uchitaka et Kosuke Suzuki l’adaptent pour le Japon. Masaya Ozaki signe le scénario japonais.

On est tout de suite emporté dans l’univers sombre de Signal. Saegusa et le mystérieux policier du passé rouvrent des affaires classées, pour leur plus grand malheur. Ils plongent dans une société gangrénée et corrompue. Dans Signal, la justice, et l’injustice, sont des personnages à part entière. Las, elles semblent faire un bras de fer inégal. Quand la justice est rendue par les hommes, il faut s’attendre au pire.

L’incursion du fantastique (le talkie-walkie) est un cri d’alarme : les années passent, rien ne change. L’homme a la mémoire courte et répète les mêmes erreurs. Les enquêteurs se heurtent aux mêmes murs. Ils ne peuvent faire confiance à personne.

Ils peuvent au moins compter sur Ken.

Signal et quelques ficelles

Signal est globalement cool. Si on oublie quelques pirouettes scénaristiques discutables. Ce qu’on pardonne à une comédie romantique – quoique, faut pas non plus déconner – devient plus gênant lorsqu’il s’agit d’enquêtes policières. Heureusement, le scénario est haletant, et les acteurs nous offrent un jeu de top qualité. On retrouve un trio chic-choc : Kentarô Sakaguchi (Tokyo tarareba musume) incarne un Saegusa en colère, en quête de réponses ; Michiko Kichise (Bloody Monday) joue Sakurai, sa supérieure, la seule flic du drama. On aurait voulu en voir plus ! Kazuki Kitamura (Bambino, 14 sai no haha) campe le mystérieux policier. Ils ne sont que trois, contre le monde corrompu.

La série japonaise est bien plus courte que la version originale (10 épisodes pour le jdrama Signal, contre 16 pour le kdrama). Les épisodes s’enchaînent vite, portés par l’opening « Don’t leave me » de BTS. Occasion pour moi de découvrir le célèbre groupe de Kpop. A part EXO, BTOB et Monsta X, je suis encore novice. Il me faut étudier sans relâche !!

D’ailleurs !

J’ai d’abord voulu voir le drama en VO, parc’que t’as vu, je maîtrise la langue de Shiryû. Mais les drama policiers, c’est encore du trop haut level. Balance les sous-titres, en mode apprentissage ! Viki propose un learning mode, avec les sous-titres français (ou la langue de ton choix) + japonais. On peut pécho la définition d’un mot en passant sa souris sur (le mot).

Voici donc un aperçu de ce que j’ai appris :

冤罪 (enzai) = erreur judiciaire

誘拐 (yuukai) = enlèvement

遺体 (itai) = corps (mort), cadavre, dépouille

Espérons ne jamais avoir à utiliser ce vocabulaire.

Le nouveau Signal

Youpiyayoupi. La news est sortie en janvier dernier : Signal : Long-Term Unsolved Case Investigation Team, le film, sortira en 2021 !! La chaîne KTV nous dit tout (en japonais) (c’est pour ton apprentissage). Je me souviens que, pensant les « pubs sponsors » du drama on écrivait qu’il y aurait une épilogue. Mais là, on parle bien d’un film, qui permettrait d’explorer ce que le format drama ne permet pas de découvrir.

On retrouvera Kentarô Sakaguchi dans le rôle de Saegusa. L’acteur se livre dans un petit Q&R. S’il a d’abord ressenti une grosse pression à l’idée de jouer, pour la première fois, le héros d’un drama, il s’est ensuite passionné pour Saegusa, au point de devenir un grand fan de la série !! Vivement 2021, que je puisse me remettre en mode profiler.

Les captures écran sont © viki Rakuten

A toi d'jouer !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :